Accéder au contenu principal

Jeu de cartes

Le jeu de cartes constitue un outil captivant pour les joueurs et les personnes en général. Pour bénéficier de ses atouts, l'introduire en classe ne peut être que intéressant. En effet, par le jeu en général et le jeu de cartes en particulier, les étudiants sont plus motivés et s'engagent totalement dans l'action pédagogique. De ce fait, j'ai planifié une activité ludique à base du jeu de cartes dans mon cours génie logiciel qui consiste d'une part à apprendre des concepts liés au curriculum et d'autre part à engager les étudiants dans un processus de collaboration, de communication, d'échanges et d'entraide.

La rage de vaincre

J'ai préparé le jeu à base notamment des ateliers pratiques, que j'ai distribué la semaine passée, et de la terminologie du génie logiciel. Les ateliers étaient répartis en binôme ce qui fait que chaque binôme s'approprie l'outil et le reste de la classe ne saura le découvrir que le jour où le binôme des étudiants passe pour faire la présentation et dérouler le TP. Par ailleurs, l'exercice et la réalisation d'un logiciel se fait en groupe et il est alors important d'inciter et d'enseigner les étudiants à travailler en groupe pendant les séances de classe, d'où l'importance d'une telle activité.

Engagement total

Collaboration

Organisation du jeu
La classe est répartie en deux équipes, équipe A et équipe B. Chaque équipe désigne son responsable (chef projet ou chef d'équipe).

Organisation des deux équipes

Déroulement du jeu
Chaque équipe prend son jeu de cartes composé de 26 cartes. Chaque carte est soit liée à un atelier, soit liée à la terminologie du génie logiciel. Le jeu consiste de trouver pour chaque carte celle qui va la lui correspondre. L'équipe qui arrive la première à trouver les bonnes combinaisons est déclarée gagnante. 

Produit Equipe B

Produit Equipe A
Cette activité a duré presque 20 minutes et a permis aux étudiants de confronter leur savoirs réciproques et de s'engager d'avantage dans leur processus d'apprentissage.

Posts les plus consultés de ce blog

Les cartes CRC pour l'analyse des classes UML

Les cartes CRC Un système Orienté Objet (OO), est un système constitué par un ensemble d'objets qui collaborent et communiquent par envoi de messages. Lorsqu'un objet envoie un message à un autre objet, c'est que en réalité il demande un service à cet objet, ce dernier doit rendre son service public et faire en sorte de l'offrir à ses collaborateurs. Plusieurs services sont définis et offerts par le système OO.
La collaboration s'avère alors comme un principe fondamental des systèmes OO. UML, étant un langage de modélisation des systèmes OO, offre un outil qui permet la modélisation de la Collaboration. Cet outil portant le nom de Collaboration est représenté pare une ellipse en pointillées.

Lors de l'Analyse d'un Système d'Information, il est important de relever toutes les entités "Classes" potentielles dans un premier temps. On peut dans ce cas utiliser une heuristique très simple qui consiste à identifier les noms communs (Classes) ou les…

Rédaction d'un document Cahier des Charges

Comment rédiger un Cahier des Charges Pour rédiger un document cahier des charges d'un projet logiciel ou autre, nous proposons cette template qui pourrait servir éventuellement comme guide. Il s'agit de définir successivement les points suivants : Contexte et définition du projet, Objectifs, Scope, Parties Prenantes, Description des besoins à répartir entre les besoins fonctionnels et non fonctionnels.
Contexte et définition du problème Dans cette rubrique, vous allez définir le problème pour bien clarifier la finalité du travail.
Il est important de souligner aussi les besoins ainsi que les contraintes et ce de manière
très sommaire. Par exemple, vous pouvez exposer la situation actuelle ou futur de votre
système tout en mettant l’accent sur les problèmes auxquels vous voulez faire face.
Objectifs Après avoir exposé le problème dans la première partie, ici vous allez exprimer quelles
sont les attentes et les résultats escomptés. Normalement ces attentes et résultats
(objectif…

Atelier JSF Facelets et Internationalisation I18n

Introduction
Dans cet atelier nous allons aborder deux thèmes importants du Framework JSF qui sont la technologie des Facelets et celle de l'Internationalisation connu par I18n (entre le caractère 'I' et le caractère 'n' on trouve 18 caractères). Il faut savoir que JSF au niveau de la version 1 utilisait JSP comme technologie de présentation, il se trouve que JSP et JSF ont deux cycles de vie différents, c'est pourquoi on a pensé à produire une nouvelle technologie de présentation qui soit totalement compatible avec JSF, il s'agit bien de la technologie des Facelets et ce depuis la version 2.0. L'internationalisation quant à elle s'avère être très importante aussi surtout lorsque l'objectif d'une application web est de prévoir plusieurs langues différentes pour la clientèle. L'idée est de ne pas produire une page par langue, mais plutôt traiter la chose de manière intelligente, c'est-à-dire le même contenu mais avec des affichages de…